Énoncé de position de l’ACSP sur le tabac

Mettons fin à l’épidémie de tabagisme : pour un Canada sans tabac d’ici 2035

Énoncé de position de l’ACSP sur le tabacLes preuves contre le tabagisme sont claires et irréfutables, tout comme la nécessité d’une action décisive et résolue pour mettre fin aux décès et à la souffrance liés au tabac afin d’améliorer la santé du public. Malgré les efforts de nombreux acteurs et praticiens, et malgré les progrès considérables réalisés jusqu’à maintenant (les Canadiens étant moins nombreux à utiliser les produits du tabac), la bataille n’est pas gagnée.

Il existe des preuves manifestes de la toxicité du tabac et de ses effets profondément défavorables sur la santé, et pourtant, les fumeurs représentent 21 % des Canadiens de 15 ans et plus – une proportion énorme. Ce taux a de quoi étonner, car le tabagisme peut lourdement grever la santé, la productivité et le bien-être de la population canadienne. Pour contrer ces tendances, l’ACSP a préparé un énoncé de position sur la lutte antitabac dans l’espoir de mobiliser les personnels de santé publique pour qu’ils soutiennent des initiatives de lutte globale contre le tabagisme et contribuent ainsi à améliorer les mauvais résultats sanitaires associés à la consommation de tabac au Canada.

Gagner la bataille contre le tabac nécessitera l’engagement et la persévérance de tous les ordres de gouvernement ainsi que de la communauté de la santé publique. Il est important que les recommandations formulées dans le rapport se traduisent par des actions qui mèneront à des lois plus strictes sur la publicité, l’établissement des prix et l’accès au tabac; et par des efforts améliorés pour promouvoir l’arrêt du tabagisme et la lutte antitabac. Des efforts soutenus à cet égard joueront un rôle important pour atténuer les incidences de la consommation de tabac sur la santé de tous les Canadiens

Voici quelques idées pour traduire ces connaissances en actions efficaces :

  • Construire un réseau de coalitions communautaires pour promulguer l’interdiction stricte de la vente et de la consommation des produits du tabac dans les secteurs très accessibles ou très visibles pour les enfants et les jeunes.
  • Promouvoir l’adoption et l’utilisation de lignes directrices nationales de renoncement au tabagisme dans la pratique clinique et les stratégies à l’échelle de la population (les lignes directrices de CAN-ADAPTT).
  • Travailler avec les associations de professionnels de la santé et les associations pour la santé publique, au palier provincial et national, à promulguer et à encourager l’adoption de mesures très accessibles pour encourager l’arrêt du tabac, comme une ligne téléphonique nationale ou d’autres interventions brèves.
  • Nous associer avec des groupes axés sur certaines populations (p. ex., des groupes communautaires et des organismes sans but lucratif travaillant auprès des jeunes, des adultes à faible revenu, des personnes atteintes de maladies mentales ou de troubles associés à la toxicomanie) afin d’élaborer des interventions adaptées à leurs besoins en matière d’arrêt du tabac et de promouvoir la vie sans tabac.
  • Convaincre les administrations municipales d’adopter des règlements qui protègent les Canadiens contre l’exposition à la fumée secondaire et aux produits apparentés au tabac.
  • Chercher des occasions de former les futurs travailleurs et professionnels de la santé et de renforcer leurs capacités de soutenir la lutte contre le tabagisme en intégrant les principes de la lutte antitabac dans les programmes de formation et d’éducation à la santé publique.