Main navigation French

Canadian Public Health Association

Des organismes et des professionnel·les de la santé invitent le gouvernement du Canada à tenir ses engagements sur l’équité vaccinale

Lieu

Ottawa ON


Dans une lettre ouverte au premier ministre Trudeau, 30 organismes et 644 professionnel·les de la santé appellent le gouvernement du Canada à consacrer plus de ressources à l’appui d’un approvisionnement équitable en vaccins à l’échelle mondiale.

La lettre invite le gouvernement du Canada à prendre trois mesures :

  1. Appuyer l’exemption temporaire à l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) en lien avec les produits et les technologies de prévention, de traitement ou de confinement de la COVID-19, comme proposé par l’Inde et l’Afrique du Sud à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
  2. Vacciner les gens dès maintenant en fournissant des doses excédentaires de vaccins via le COVAX au moyen de dons prévisibles et programmés, avec des échéances et des quantités présentées en toute transparence aux pays bénéficiaires et au public. Ces dons de vaccins doivent s’accompagner d’une assistance aux pays qui en ont besoin sur le plan de la chaîne du froid, de la logistique et des fournitures.
  3. Améliorer l’approvisionnement futur en vaccins en haussant le nombre d’usines de production de vaccins durables et géographiquement diversifiées. Le gouvernement du Canada est invité à utiliser tous les moyens à sa disposition pour encourager activement l’exemption permanente des droits de propriété intellectuelle liés aux vaccins contre la COVID-19 et aux autres produits, instruments, équipements, matériel et composants médicaux pouvant faciliter la fabrication et la distribution de ces vaccins. À l’avenir, la recherche sur les vaccins financée par les contribuables devrait s’accompagner d’un engagement à garantir un avantage public aussi équitable que possible quand des innovations sont mises en marché.

Les signataires de la lettre, tous des travailleurs et travailleuses et des organismes de la santé, sont aux premières lignes de la lutte contre la COVID-19 depuis près de deux ans et offrent aussi des soins lors des épisodes de chaleur extrême, des évacuations et de la fumée liées aux feux incontrôlés et des graves inondations. Ces personnes et ces organismes ont désespérément besoin de savoir que le gouvernement fédéral fait tout en son pouvoir pour aider à contrôler la pandémie mondiale, et qu’il comprend le contexte planétaire de la COVID-19. Les mesures que nous prenons maintenant réduiront les effets de la pandémie actuelle, mais établiront aussi des précédents pour la gestion équitable et efficace des futures interventions sanitaires d’urgence mondiales.

CITATIONS

« L’émergence du variant Omicron démontre que la planète demeure vulnérable à la COVID-19 tant que la plupart de ses habitants n’ont pas accès aux vaccins. Le Canada n’a pas tenu ses engagements et n’offre souvent pas assez de préavis et trop peu de fournitures connexes pour que les milieux de la santé en manque de ressource puissent vacciner les gens de façon ordonnée avant les dates  de péremption des vaccins. »

Ian Culbert
Directeur général, Association canadienne de santé publique

« Nous devons aborder la sécurité pharmaceutique en tenant compte à la fois de la COVID-19 et des changements climatiques. Les décès liés à la chaleur, les feux de friches catastrophiques et les inondations dévastatrices de cette année ont ébranlé les chaînes logistiques et la prestation des soins de santé. Les changements climatiques font aussi déjà évoluer les tendances des maladies infectieuses. Pour garantir un approvisionnement pharmaceutique durant les nombreux cycles de difficultés que nous affronterons dans les années à venir, nous devons passer à un système où les vaccins, les diagnostics et autres soins thérapeutiques sont traités comme des biens collectifs mondiaux et non comme des produits à vendre au plus offrant. »

Courtney Howard, M.D., CCMF-mu
Urgentologue, Yellowknife
Professeure clinicienne adjointe, École de médecine Cumming, Université de Calgary
Assistante de recherche communautaire, Santé planétaire, Institut Dahdaleh pour la recherche en santé mondiale, Université York
Présidente sortante, Association canadienne des médecins pour l’environnement

« Le Canada continue de se traîner les pieds sur la scène internationale. Alors que les États-Unis se sont joints à des pays comme l’Inde et l’Afrique du Sud qui réclament une exemption provisoire aux ADPIC, notre gouvernement continue de faire obstacle au progrès. L’accès aux vaccins qui sauvent des vies ne peut attendre. »

Danyaal Raza, M.D., M.S.P., CCMF
Médecin de famille, Toronto
Professeur adjoint, Département de médecine familiale et communautaire, Université de Toronto
Associé de recherches stratégiques, Institut Broadbent
Président sortant, Médecins canadiens pour le régime public

« Le personnel infirmier le sait : les maladies zoonotiques ne feront qu’augmenter avec les changements climatiques. Il est essentiel d’appliquer un prisme de justice sociale aux mesures contre la COVID-19 et de reconnaître que l’équité vaccinale mondiale est notre meilleur outil pour mettre fin à cette pandémie. »

Helen Boyd, inf. aut., M.A.
Représentante de la Colombie-Britannique
Association d’infirmières et infirmiers pour l’environnement


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Danielle Tremblay, Gestionnaire des communications
Association canadienne de santé publique
Téléphone : 613.725.3769 poste 160
communications@cpha.ca

Au sujet de l’Association canadienne de santé publique :
Porte-parole national indépendant et défenseur fidèle de la santé publique, l’Association canadienne de santé publique parle au nom des individus et des populations avec tous les ordres de gouvernement. Nous préconisons l’équité en santé, la justice sociale et la prise de décisions éclairées par les données probantes. Nous misons sur le savoir, repérons et abordons les problèmes de santé publique, et relions diverses communautés de pratique. Nous faisons valoir la perspective et les données probantes de la santé publique auprès des chefs du gouvernement et des responsables des politiques. Nous sommes un catalyseur de changements qui améliorent la santé et le bien-être de tous.


Retour aux actualités