Main navigation French

Canadian Public Health Association

L’Association canadienne de santé publique (ACSP) salue l’interdiction des plastiques non réutilisables

Lieu

Ottawa (Ontario)


L’Association canadienne de santé publique (ACSP) salue l’interdiction des plastiques non réutilisables(l’ACSP) se réjouit de l’annonce faite par le gouvernement du Canada portant sur l’interdiction des plastiques non réutilisables au Canada dès 2021.

« L’ACSP félicite le gouvernement fédéral d’avoir adopté une approche audacieuse pour contrer la menace que représente la prolifération des plastiques non réutilisables dans notre environnement sur la santé humaine », s’est réjoui, Ian Culbert, directeur général de l’ACSP. « Il y a un impact négatif sur la santé humaine à chaque étape du cycle de vie du plastique et notre histoire d’amour avec le plastique doit prendre fin. »

En plus de créer des problèmes de sécurité pendant la production, de nombreuses substances chimiques qui confèrent aux produits en plastique des propriétés et performances souhaitables ont également des effets négatifs sur l’environnement et la santé humaine. Ces effets sont notamment les suivants :

  • Toxicité directe, comme dans le cas du plomb, du cadmium et du mercure
  • Cancérogènes, comme dans le cas du phtalate de diéthylhexyle (DEHP)
  • Perturbation endocrinienne, qui peut entraîner des cancers, des malformations congénitales, l’affaiblissement du système immunitaire et des problèmes de développement chez les enfants.

« De l’extraction des combustibles fossiles utilisés dans la fabrication des plastiques jusqu’à l’exposition environnementale continue (accumulation et contamination dans la chaîne alimentaire), les plastiques posent différents risques, pour la santé humaine à chaque étape », a déclaré M. Culbert. « Les plastiques représentent un risque important pour la santé et l’annonce d’aujourd’hui est une étape cruciale pour faire face à cette crise de santé publique. Un leadership national est essentiel si l’on veut que des progrès significatifs soient réalisés dans les plus brefs délais. »

Il existe déjà des solutions de rechange pour se substituer aux plastiques et le soutien au développement de ces solutions favorisera non seulement la transition économique, mais aussi la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Emma Mallach, Gestionnaire des communications
Association canadienne de santé publique
Téléphone : 613.725.3769 poste 160
communications@cpha.ca

Au sujet de l’Association canadienne de santé publique :
Porte-parole national indépendant et défenseur fidèle de la santé publique, l’Association canadienne de santé publique parle au nom des individus et des populations avec tous les ordres de gouvernement. Nous préconisons l’équité en santé, la justice sociale et la prise de décisions éclairées par les données probantes. Nous misons sur le savoir, repérons et abordons les problèmes de santé publique, et relions diverses communautés de pratique. Nous faisons valoir la perspective et les données probantes de la santé publique auprès des chefs du gouvernement et des responsables des politiques. Nous sommes un catalyseur de changements qui améliorent la santé et le bien-être de tous.


Retour aux actualités