Main navigation French

Canadian Public Health Association

Un organisme de défense de la santé publique applaudit le rapport annuel de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada

Lieu

Ottawa ON


L’Association canadienne de santé publique (ACSP) applaudit le rapport annuel 2021 de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam. Intitulé Une vision pour transformer le système de santé publique du Canada, ce rapport fait le point sur l’expérience de la pandémie au Canada et suggère des moyens de renforcer les systèmes de santé publique du pays pour que nous soyons mieux préparés pour la prochaine crise sanitaire.

La COVID-19 révèle l’urgence de renforcer les systèmes de santé publique. Le rapport de l’administratrice en chef contient plusieurs recommandations semblables à celles de l’Examen de la riposte initiale du Canada à la pandémie de COVID-19 publié par l’ACSP en février 2021.

Le rapport de l’administratrice en chef invite en particulier le Canada à avoir un système de santé publique « de calibre mondial ». L’ACSP est en faveur des éléments d’un tel système décrits dans le rapport de Dre Tam, à savoir :
•    Des politiques et programmes de santé publique efficaces et durables
•    Des systèmes de connaissances et d’information interreliés, adaptés et équitables
•    Des technologies médicales et numériques de pointe en matière de santé
•    Un effectif solide et soutenu en santé publique
•    Un financement suffisant et stable dans tous les systèmes de santé publique
•    Une gouvernance efficace dans l’ensemble des administrations et des secteurs

L’ACSP envisage avec intérêt de travailler avec les gouvernements de chaque sphère de compétence pour contribuer à construire ces systèmes de santé publique de calibre mondial afin d’améliorer la santé et le bien-être de toutes les personnes qui vivent au Canada.

CITATIONS 
« La pandémie du COVID-19 a révélé à la fois les forces et les faiblesses de notre réponse nationale de santé publique. La principale de nos préoccupations est qu’elle a révélé et, dans certains cas, aggravé les inégalités dans notre société. Mais cela nous offre également la possibilité, après la pandémie, d’améliorer nos systèmes afin d’être mieux préparés à la prochaine épidémie majeure de maladie infectieuse. »

« Afin d’être mieux préparés à la prochaine éclosion de maladies infectieuses, nous avons besoin d’une législation fédérale sur la santé publique – une loi canadienne sur la santé publique – avec des rôles et des responsabilités clairs définis pour tous les gouvernements et les intervenants. Une telle législation exigerait un accord de financement national qui incorpore des mesures de performance pour la fourniture de services de santé publique conformément aux normes nationales. »

« Le Canada n’a pas de normes nationales de collecte de données et nous avons donc des incohérences dans la façon dont les données de surveillance sont recueillies et rapportées. Le plus important d’entre eux est notre incapacité à collecter des informations sur la race, l’appartenance ethnique et le statut socio-économique. Cette carence empêche les fonctionnaires de savoir quels résidents sont les plus touchés et de cibler les services pour répondre à leurs besoins. Cette carence a assombri l’impact réel du COVID-19 sur les populations noires et autochtones et les personnes de couleur. »

Ian Culbert
Directeur général
Association canadienne de santé publique


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Danielle Tremblay, Gestionnaire des communications
Association canadienne de santé publique
Téléphone : 613.725.3769 poste 160
communications@cpha.ca

Au sujet de l’Association canadienne de santé publique :
Porte-parole national indépendant et défenseur fidèle de la santé publique, l’Association canadienne de santé publique parle au nom des individus et des populations avec tous les ordres de gouvernement. Nous préconisons l’équité en santé, la justice sociale et la prise de décisions éclairées par les données probantes. Nous misons sur le savoir, repérons et abordons les problèmes de santé publique, et relions diverses communautés de pratique. Nous faisons valoir la perspective et les données probantes de la santé publique auprès des chefs du gouvernement et des responsables des politiques. Nous sommes un catalyseur de changements qui améliorent la santé et le bien-être de tous.


Retour aux actualités