Main navigation French

Canadian Public Health Association

Conseil d'administration

PrésidentE

Benita Cohen, inf. aut., M.Sc., Ph.D.

Présidente dÉsignÉe

Vamini Selvanandan, B.Sc., M.D., CCMF

Administrateurs (trices)

Jason Cabaj, M.D., M. Sc., FRCPC
Katie-Sue Derejko, MSP, M.A., PGP
Monica Emode, B.A., M. Sc. (c)
Yipeng Ge, M.D., B. Sc. Santé
Donika Jones, MSP, B.Sc., B.A.
Sume Ndumbe-Eyoh, B. Sc. (Sp.), M. Sc. S.
Thomas Piggott, M.D., M. Sc., CCMF, FRCPC
Laura (McQuillan) Taylor, B. Sc., M.S.P.

Benita Cohen
Benita Cohen, inf. aut., M.Sc., Ph.D.
Benita est professeure agrégée en sciences infirmières à l'Université du Manitoba, où elle guide les étudiantes et étudiants pour en faire des champions de l'équité en santé. Entre autres projets de recherche, elle a exploré le rôle du personnel infirmier de santé publique dans la lutte contre la pauvreté des enfants et des familles; mené une analyse de l'équité de la politique canadienne de lutte contre le tabagisme; mené une évaluation de l'impact sur l'équité en matière de santé d'un programme provincial sur le rôle parental; élaboré un cadre conceptuel de la capacité organisationnelle pour agir sur l'équité en santé publique; et mené une revue systématique du rôle de la santé publique dans la défense de l'équité en santé. Benita a reçu en 2013 le prix d'excellence des Infirmières et infirmiers en santé communautaire du Canada pour sa contribution au domaine de la santé publique et communautaire. En tant que présidente de l'ACSP, elle travaillera à renforcer les capacités du système de santé publique pour promouvoir l'équité en santé et la justice sociale.
Vamini Selvanandan
Vamini Selvanandan, M.D., MSP, CCMF
Vamini est médecin de famille et a de l’expérience en soins primaires, en médecine d’urgence et en santé des femmes au Canada et dans le monde en développement. Elle a exercé la médecine dans plusieurs communautés rurales, éloignées et autochtones du Canada. Son bagage universitaire comprend un doctorat en médecine de l’Université de Toronto, une formation en médecine familiale acquise à l’Université d’Ottawa et une maîtrise en santé publique (promotion de la santé) à l’Université de l’Alberta (en cours). Elle a contribué à des projets de promotion de la santé sexuelle en Alberta et d’amélioration de l’accès aux programmes de dépistage du cancer en zone rurale en Afrique et en Amérique centrale et travaille actuellement sur les blessures en milieu de travail et la discrimination subies par les travailleurs immigrants. Elle siège au conseil d’administration du réseau Bow Valley Primary Care Network et au comité de la santé du partenariat Bow Valley Immigration Partnership.
Jason Cabaj
Jason Cabaj, M.D., M. Sc., FRCPC
Jason est médecin hygiéniste pour Alberta Health Services et directeur du programme de résidence en santé publique et médecine préventive (SPMP) de l’Université de Calgary. Il est titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université Queen’s et du titre d’Associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en SPMP et d’une maîtrise en épidémiologie de l’Université de Calgary. Sa pratique est axée sur les questions de santé environnementale, la création de communautés en santé et la promotion des études en santé publique. Il dirige actuellement pour Alberta Health Services les équipes provinciales de surveillance, de recherche et d’innovation en santé publique qui fournissent les données probantes venant étayer l’action et les décisions au sein de l’organisme et dans la communauté.
Katie-Sue Derejko
Katie-Sue Derejko, MSP, M.A., PGP
Katie-Sue travaille au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, où elle gère un programme intersectoriel d’instauration de changements systémiques par la détection des inégalités structurelles qui ont des effets négatifs sur les déterminants du bien-être des plus vulnérables. Avant cela, elle était analyste principale des politiques de santé publique à l’Assemblée des Premières nations. Elle a aussi fait de la recherche sur les politiques de « logement d’abord » et de rétablissement en santé mentale à New York. Elle est titulaire d’une maîtrise en santé publique de l’Université de New York avec spécialisation en leadership en santé mondiale et d’une maîtrise ès arts de l’Université McMaster avec spécialisation en politiques de santé autochtone. Elle a acquis une vaste expérience en santé mondiale au sein d’organisations non gouvernementales et dans le secteur privé. Elle est cofondatrice de la société Katrime Integrated Health.
Monica Emode
Monica Emode, B.A., M. Sc. (c)
Monica est épidémiologiste subalterne à Santé Canada et candidate à la maîtrise à l’École de santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a acquis une expérience professionnelle dans divers milieux de soins et établissements de recherche depuis l’obtention de son baccalauréat ès arts en psychologie en 2015. Monica s’intéresse vivement aux questions d’équité en santé et de justice sociale en lien avec la santé des populations marginalisées. Elle mène actuellement une étude épidémiologique pour comprendre comment les disparités populationnelles peuvent influencer le traitement des troubles de santé mentale chez les enfants et les jeunes. En tant qu’administratrice étudiante, elle veut faire progresser la santé publique par la collaboration et l’engagement concret auprès des étudiants et des jeunes professionnels de milieux divers.
Yipeng Ge
Yipeng Ge, M.D., B. Sc. Santé
Yipeng est Sino-Canadien, immigrant de première génération et hôte reconnaissant de ce pays. Il est médecin résident en médecine familiale, en santé publique et en médecine préventive à Ottawa, où il a aussi obtenu son doctorat en médecine. Il a fait un baccalauréat (spécialisé) en sciences de la santé avec spécialisation en santé mondiale à l’Université McMaster. Yipeng s’intéresse à la santé autochtone, à la santé dans les quartiers déshérités des centres-villes, à la politique sanitaire, à la prévention des maladies non transmissibles, à la gouvernance mondiale de la santé et à la diplomatie. En 2020, il a été le jeune délégué officiel du Canada auprès de l’Assemblée mondiale de la santé et du conseil directeur de l’Organisation panaméricaine de la santé. Yipeng se passionne pour la lutte contre les iniquités sociales et sanitaires en abordant les déterminants sociaux et plus larges de la santé.
Donika Jones
Donika Jones, MSP, B.Sc., B.A.
Donika est spécialiste en promotion de la santé au ministère de la Santé du gouvernement du Nunavut, où elle pilote le dossier des maladies chroniques sur le territoire. Elle travaille aussi en concertation avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux à l’élaboration et au soutien d’initiatives de réduction des méfaits de l’alcool et de dépistage du cancer. Elle s’intéresse à l’équité en santé, à la justice sociale et à l’accessibilité des systèmes de santé et s’emploie à mieux comprendre les points d’intersection et d’interconnexion de ces disciplines. Donika est bénévole pour la Nunavut Black History Society. En 2017, elle a reçu le prix de distinction du gouverneur-général de la Jamaïque pour son bénévolat et son travail au sein de la diaspora jamaïcaine.
Sume Ndumbe-Eyoh
Sume Ndumbe-Eyoh, B. Sc. (Sp.), M. Sc. S.
Je vis et je travaille sur le territoire autochtone traditionnel et ancestral des Mississaugas de la New Credit. En tant que spécialiste principale de l’application des connaissances au Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé, je mène des initiatives axées sur les pratiques de santé publique liées à l’équité en santé et aux déterminants sociaux de la santé, en partenariat avec des acteurs de tout le Canada. J’ai travaillé pour des organismes régionaux, provinciaux et internationaux dans les dossiers du VIH et du sida, de la lutte antitabac, du changement organisationnel orienté sur l’équité et des droits des femmes. J’ai joué un rôle consultatif au sein de groupes de travail et de comités animés par l’Agence de la santé publique du Canada, l’Institut canadien d’information sur la santé et plusieurs autres. En tant qu’ancienne membre du conseil d’administration du Health Equity Council (Ontario), j’ai joué un rôle d’animation et éclairé des initiatives d’équité en santé dans le contexte ontarien. Je détiens une maîtrise en promotion de la santé et en santé mondiale de l’Université de Toronto et je m’intéresse aux moyens d’éclairer les démarches de santé publique par les perspectives critiques des sciences sociales.
Thomas Piggott
Thomas Piggott, M.D., M. Sc., CCMF, FRCPC
Thomas Piggott est médecin hygiéniste pour Labrador-Grenfell Health et directeur de la santé des populations et de la santé des régions rurales et éloignées au Labrador. Il est spécialiste en santé publique et en médecine préventive et pratique la médecine familiale. Il a fait une maîtrise en économie de la santé publique à la London School of Hygiene and Tropical Medicine et une formation de résident à l’Université McMaster. Il a travaillé à différents niveaux de la santé publique et en pratique clinique au Canada et à l’étranger auprès de populations mal desservies. Thomas a travaillé sur le terrain pour Médecins sans frontières en République démocratique du Congo en 2018. Il s’implique activement dans la recherche et l’enseignement de la santé publique aux universités McMaster et Memorial et est coauteur de l’ouvrage Under-Served: Health Determinants of Indigenous, Inner-City, and Migrant Populations in Canada (2018).
Laura (McQuillan) Taylor
Laura (McQuillan) Taylor, B. Sc., M.S.P.
Laura est analyste des politiques à la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits de Services aux Autochtones Canada dans la Région de l’Alberta. Elle travaille en étroite collaboration avec des partenaires des Premières Nations et avec les instances régionales pour faciliter la prestation des services de santé primaire et de santé publique dans les réserves. Auparavant, elle a été coordonnatrice de projet aux Instituts de recherche en santé du Canada, où elle se concertait avec la communauté de recherche sur la santé circulatoire et respiratoire du Canada pour offrir diverses possibilités de financement de la recherche. Elle est titulaire d’une maîtrise en santé publique de l’Université de Victoria avec spécialisation en politique sociale et d’un baccalauréat bilingue en sciences de l’Université de l’Alberta. Laura habite le territoire visé par le traité no 6 et se passionne pour le travail en collaboration avec des partenaires autochtones pour améliorer l’équité en santé, ainsi que la santé et le bien-être des peuples autochtones au Canada.